Rouge-Braise

Rouge braise

En 1944, c’est la guerre. Dounia et sa grand-mère vivent à Paris mais un soir les sirènes hurlent. Dounia et grand-Ma vont à la cave, plus tard, elles remontent. Le lendemain, Grand-Ma décide de déménager à Saint-Léon. A l’arrivée, elles vont chez Tante Thérèse et oncle Georges. Grand-Ma doit retourner à Paris pour des problèmes financiers.

Le lundi, elle va à l’école. Coup de sifflet, personne ne bouge. Sans faire exprès, un enfant fait tomber une bille, l’instituteur lui crie dessus. Puis il dit « la nouvelle viens ici ». Dounia se demande si c’est elle qui a été appelée et il répète. Dounia avance. L’instituteur dit « je vous présente Dounia Fromont Parisienne réfugiée, sous-alimentée… » Dounia est rouge de colère. Après elle rentre chez elle. Elle est triste. L’instituteur est sévère et les garçons l’embêtent tout le temps. Quelques jours après, oncle Georges lui offre une bicyclette rouge.
Le soir, l’oncle Georges l’emmène dans la forêt pour que sa présence permette de passer les barrages allemands. Georges la laisse toute seule pendant qu’il traite ses affaires. Elle a peur.
Quelques jours plus tard, elle doit donner une pompe contenant un message à un résistant nommé Marcel. Elle comprend qu’elle fait partie de la résistance. Des mois plus tard, ils sont dénoncés. Le jour d’après, il y a des soldats allemands partout !
Dans l’après- midi, Georges, Marcel et Joseph ont disparu. Un mois plus tard, Dounia réussit son examen d’entrée en sixième.
Finalement, un tank américain arrive à Saint-Léon.
Quelques jours après, Paris est libéré. Dounia et Grand-Ma rentrent à Paris.
Un mois plus tard, le père de Dounia revient de la guerre où il avait été fait prisonnier dans un camp au fin fond de l’Allemagne.
Quelques semaines plus tard ils vont chercher la mère de Dounia en Suisse qui est soignée.

Jean

Ce livre m’a beaucoup plu car il y a du suspense. J’aime bien aussi les livres qui parlent de la guerre. Dounia est courageuse et elle rend de grands services à la France.

Rouge-Braise