Verdun, les élèves racontent…

La bataille de Verdun a duré 300 jours et 300 nuits. Il y a eu en tout 300 000 morts. Il y avait un village : Douaumont. Deux millions d’obus sont tombés sur ce village. Il y avait un prêtre pour que les familles des soldats viennent prier. Les soldats faisaient « caca » dans leur pantalon car ça les réchauffait mais ensuite les selles devenaient dures. Les pires maladies : la peste, la grippe, la diarrhée…
La guerre était d’une violence pour les soldats comme pour la population. On retrouve des os des corps qui remontent à la surface. Les tranchées étaient en forme de serpent. Il y avait 1 000 morts par jour. Les soldats avaient des croix blanches. Les soldats allemands avaient des croix noires.

Seyfettin et Théo M.

La bataille de Verdun

La bataille de Verdun a commencé le 21 février 1916 et a terminé 10 mois plus tard. Nous nous sommes rendus au village de Fleury. Le village a été dévasté par de nombreux trous d’obus. Les Français ont construit une chapelle après la guerre (c’était le seul bâtiment intact). Dans cette guerre, il y a eu près de 60 millions d’obus tirés, et 300 000 morts au total. Ensuite, nous sommes allés à l’ossuaire de Douaumont, qui représente une épée enfoncée jusqu’à la garde. Devant l’ossuaire, il y avait un cimetière de soldats alliés (15 000 tombes). Sous l’ossuaire, il y avait 14 mètres cubes d’ossements. Le fort de Douaumont était en hauteur, ce qui avantageait les Français et les alliés. Le fort de Douaumont a été pris par les allemands puis a été repris par les Français. Il y a une chapelle allemande. Nous avons visité le mémorial de Verdun. Nous avons pu voir des équipements de soldats (uniforme, armes, véhicule …). Nous avons pu écouter quelques anciens témoignages de soldats. Après, nous avons visité un boyau de communication, cela nous a prouvé que la vie dans les tranchées était inconfortable et dangereuse.

Théo P. et Alexandre Roussel

Le voyage à Verdun
Le matin, nous sommes partis en bus à 5 h. Puis, quand nous sommes arrivés à Verdun, une guide nous a appris que la bataille a commencé le 21 février 1916 et a duré 10 mois (300 jours). Pendant cette guerre de 14-18, la France a essayé de récupérer l’Alsace et la moitié de la Lorraine.

Le village de Fleury
Le village de Fleury est un village détruit. Sur notre chemin, on a croisé un soldat en bois. Il y a des trous d’obus partout. Il y a eu 60 millions d’obus lancés dont 1/ 3 qui n’ont pas explosé. Dans ce village, il y avait 420 habitants. 4000 soldats n’ont pas encore été retrouvés.

L’Ossuaire
L’Ossuaire est en forme d’épée enfoncée dans le sol, ceci est le symbole de la victoire. C’est un bâtiment qui comporte des os de soldats non identifiés. La main a été serrée par le président de France et le chancelier Allemand en signe de paix.

Le fort de Douaumont
Verdun est la ville la plus fortifiée de France. Six forts ont été conçus pour cinq cents soldats. Les allemands voulaient prendre Verdun pour passer à Paris. En hiver, il faisait -25°C à l’extérieur.

Le Mémorial
Après notre repas de midi, nous sommes allés dans le Mémorial. Celui-ci était très grand et la personne qui a instauré le Mémorial est le Général Betin. Les soldats utilisaient des pigeons voyageurs pour envoyer des messages à leurs proches.

La fin de la journée
Après avoir fini la visite du Mémorial, nous sommes allés visiter les tranchées, nous avons pu jouer dedans. Après, nous sommes allés dans le bus, nous avons fait un quizz puis nous avons mangé et nous sommes rentrés à Strasbourg à 20h00.

Coralie et Ludyvine

La bataille de Verdun

La bataille de Verdun a opposé les Allemands aux Français. Les Allemands ont perdu la bataille.
Les obus sont très dangereux parce que si tu marches dessus, ils peuvent exploser. Les obus qui ont explosé font des trous dans la terre.
On a visité le plus grand cimetière français : le champ des croix françaises, allemandes et musulmanes. François Hollande a visité le champ des croix, il a un an. On peut y voir des ossements.

Le fort de Douaumont

C’est un endroit où on voit comment vivaient les soldats. Il y avait des lits superposés dans les chambres. Dans les lits, on pouvait mettre jusqu’à 12 soldats, 6 en hauts et 6 en bas. L’été lorsqu’il faisait chaud, ils portaient des uniformes pour dormir. Ils en avaient aussi en hiver, car il faisait très froid (jusqu’à -25 C°). Ils avaient des bougies allumées toute la nuit.

Elisa et Alya

Verdun

« Devise : Vous ne passerez pas !!! »

Nous avons récupéré la guide à l’office du tourisme de Verdun. Elle s’appelle Cyndi. D’abord, elle nous a expliqué ce qu’était un artilleur : c’est une personne qui tire les obus, et elle nous a aussi dit ce qu’était un poilu : les poilus sont des personnes (soldats) qui utilisent des armes à feu.
Dans le village de Fleury, il y a eu 6 obus tirés par m2. Le village contenait 420 habitants. Presque tous les habitants avaient des fermes. 60 millions d’obus ont été tirés dans ce village et un tiers n’a pas explosé. Entre juin et août, le village a été pris et repris 16 fois.
L’Ossuaire de Douaumont contenait 16 000 ossement français et 15 000 tombes dont 500 musulmanes. Il y a 2 000 plaques ne représentant que 2% des ossements présents. L’Ossuaire représente une épée enfoncée dans le sol.
Le fort de Douaumont était le plus grand fort de Verdun. Il y a un fort tous les 4 km. Le fort de Douaumont était le plus facile à défendre. Pourtant, il fut pris par les allemands 3 jours après le début de la bataille. Les allemands ont voulu attaquer Verdun en premier car c’est la ville la plus fortifiée de France et aussi la seule grande ville qui les empêchait d’entrer à Paris. En hiver, il pouvait faire jusqu’à -25°C.
Le menu des soldats :
du pain noir ;
des saucisses minces ;
des pommes de terre ;
un œuf tous les 15 jours.
Les éclats d’obus :
Ils ressemblent à des simples cailloux, mais sont plus lourds et ont une couleur rouille.
Nous avons remercié joyeusement notre super guide, nous avons fait un petit questionnaire et tous les élèves ont gagné !!
Dans le car, les CM2B ont tous chanté en cœur. Les CM2A nous ont regardés comme si on était des fous. C’était super drôle !!!
Ensuite nous sommes rentrés à l’école.

Anaïs et Elise C

La sortie à Verdun

La bataille de Verdun ne s’est pas déroulée à la ville même, mais à 10km. L’enfer a duré 10 mois ou 300 jours. Il faut à tout prix conserver son territoire. Verdun sera la ville la plus fortifiée de France.
C’est une bataille d’artillerie. Des corps ne sont toujours pas retrouvés après 100 ans. Les allemands n’ont pas réussi à entrer à Verdun.

Fleury
Ce village a été complètement détruit par la guerre comme les 8 autres villages. Il y a d’énormes trous d’obus.

Sacrifice
Des soldats sont morts pour notre liberté.

Douaumont
Ce fort français a été pris par les allemands.
Il y a un cercueil regroupant 679 morts. 1000 obus par jour sont jetés sur ce fort soit 300 000 pendant la bataille.

Ossuaire
C’est un cimetière où à l’intérieur des soldats inconnus sont enterrés. Des os sont regroupés dans une salle. L’ossuaire a la forme d’une épée ancrée dans le sol.

Soldat
Ils avaient des portes bonheurs, des gants contre l’ypérite (gaz qui brûle la peau), des masques à gaz et des petits carnets.

Transports
Ils transportaient les pigeons voyageurs dans des cages comme pour les obus (en charrettes ou sur les dos des soldats).

Animaux
Les animaux ont été aussi tués et blessés pendant cette terrible guerre.

Santé
Les soldats avaient des boîtes de soins, des livrets de consignes sanitaires et de soins d’urgence, des fiches d’évacuations, des seringues, des thermomètres et une trousse de pharmacie.

Les maladies
Les soldats ont eu le plus souvent la grippe et la peste. Les rats vont ramener la fièvre. Même si ils étaient malades, ils se battaient quand même.

Le matériel de communication
Ils disposaient de pigeons voyageurs, de projecteurs de signaux télégraphiques, de téléphones de campagne, de centrales téléphoniques et de manipulateurs.

Emma et Astrik

Verdun

La bataille de Verdun ne s’est pas passée exactement à Verdun mais à quelques kilomètres dans le Nord. Elle a commencé le 21 février 1916 à 7h15 et a duré 10 mois (300 jours).

Fleury
Dans le village de Fleury, le village a été complètement détruit, il y a des trous d’obus partout. Il y avait 420 villageois. Il y a encore des maires dans les neuf villages détruits. Comme il n’y a pas d’habitant pour élire le maire, il est choisi par le préfet.

L’ossuaire

Sur la porte d’entrée de l’ossuaire, il y a le mot PAX qui signifie paix en latin. Le cimetière de l’ossuaire est le plus grand cimetière français. Il y avait des soldats :
Catholiques
Musulmans
Juifs
Dans l’ossuaire, il y a des milliers de noms tracés sur les murs, des noms de soldats. Il y a des vitres de couleur orange (signe de courage).

Lina et Nesrine

VERDUN
La bataille de Verdun se déroule pendant la première guerre mondiale, en 1916. On appelait les soldats qui combattaient des poilus. Neuf villages ont été détruits. Les conditions de vie étaient effroyables : les obus, les rats, les puces, la boue, le froid, les cadavres…

Les maladies des soldats
La peste, la grippe, la diarrhée…

L’ossuaire
Il permet aux familles de soldats disparus de se recueillir.

Le fort de Douaumont
Le fort héberge les soldats avant qu’ils aillent au front. Ils étaient obligés de dormir sur des gros lits superposés en bois. 4 à 6 soldats pouvaient dormir sur le même lit. Le seul confort qu’ils avaient été de la paille et une lampe à huile. Il n’y avait pas de toilette, ils devaient faire leurs besoins dans un pot ou creuser un trou.

Les obus
Les soldats transportaient de petits obus car ils étaient plus maniables. Les gros étaient utilisés uniquement en cas de réel besoin.

La devise de Verdun
« Vous ne passerez pas ! ». Les soldats avaient le droit d’avancer, de rester sur place, mais surtout ils ne devaient pas reculer.

Les pigeons voyageurs
Ils étaient utilisés pour transmettre des messages importants.

Les jeux dans les tranchées
Les dames, les échecs, etc…

Les gueules cassées
Les soldats revenant de Verdun étaient défigurés, amputés ou en proie à des séquelles. Aucun ne s’en est sorti indemne.
Il y a eu 300 000 morts à Verdun.
Des français, des allemands et des musulmans ont combattu à Verdun
Verdun est le symbole de la 1ère guerre mondiale et également celui de la paix (PAX).

Wiam et Lise

verdun

Verdun

La bataille de Verdun a duré trois cents jours et elle a détruit neufs communes dont FLEURY. Il y avait six obus tirés par mètre carré. Puis, nous sommes allés au cimetière où il y a 15 000 tombes et plus de 16 000 morts. Ensuite, il y a l’Ossuaire où il y a beaucoup d’os mais nous ne savons pas à qui ils appartiennent. L’Ossuaire est en forme d’épée enfoncée dans le sol jusqu’à la garde. D’en haut, il y a une belle vue sur le cimetière. Nous avons aussi visité le Mémorial, là-bas il y avait des récits sur des lettres de soldats. Nous avons aussi appris qu’il n’y avait qu’une seule route pour aller sur le champ de bataille de Verdun. Les soldats vivaient dans des forts, la vie y était dure, il n’y avait pas de WC ! Il y avait deux grandes maladies :
– la fièvre des tranchées
– la diarrhée
Les tranchées étaient en zigzag pour éviter les tirs d’obus. A l’intérieur des tranchées, il y avait des trous sur le côté des tranchées pour mettre le téléphone et informer les troupes. Le fort de Douaumont a subi un grand incendie et huit cents soldats sont morts.

Lucas et Benjamin

VERDUN

Quand nous sommes arrivés à Verdun, nous avons attendu la guide puis nous nous sommes mis en route et elle nous a tout de suite expliqué le cours de l’histoire. Dans le bus, elle nous a expliqué que l’artilleur est le soldat positionné au canon.
Qu’est –ce qu’ un poilu ? Un poilu est un soldat qui se bat à pied pour la France.

Nous sommes allés à Fleury village détruit par la guerre. Malgré toutes ces années il y a encore des morceaux d’obus éclatés. La guide a dit que les corps pouvaient remonter à la surface en cas d’eau exemple : pluie, inondation
(La bataille de Verdun n’a pas eu lieu à Verdun mais à 10 km ).
(La bataille de Verdun a duré 10 mois soit 300 jours ).
(Il y a eu 300 milles morts en tout).
Il y avait 400 personnes dans le village de Fleury, il y a toujours une église et un maire même s’il n’y a pas d’habitant. Les villageois sont partis avant les grandes explosions. Il y a un obus sur trois qui n’a pas explosé et il n’y a que 26 morts retrouvé au mois de janvier 2017.

L’ossuaire de Douaumont
Il y a 15000 tombes de soldats français . Les religions : catholiques , musulmans. Beaucoup de corps n’ont pas été retrouvés. Les personnes qui ne voulaient pas accepter la mort de leurs proches gravaient sur une pierre tombale leur nom, prénom , date de naissance. La lettre coûtait 200 francs. La bataille de Verdun à éclaté le 27 février 1916 à 7h15.

Maléna et Ulkem

Verdun

Avant d’aller à Verdun, nous avons fait un trajet de 4 heures en car. Nous avons fait une pause pour le petit déjeuner et nous sommes repartis. Nous avons regardé un film (Vice Versa). Quand nous sommes arrivés près de Verdun, nous avons vu des trous d’obus. Nous avons vu des statues et la devise de Verdun est : Vous ne passerez pas.Verdun est une ville fortifiée. Quand nous sommes arrivés, nous avons eu une guide touristique qui s’appelait, Cindy. Elle nous a fait visiter Fleury. A Fleury il n’y a plus d’habitations dans le village. Nous avons fait la pause de 10 heures. Nous sommes allés visiter l’ossuaire. L’ossuaire ressemble à une épée enfoncée jusqu’à la garde. Nous avons vu des ossements. Nous sommes montés sans la tour l’ossuaire puis notre classe a vu un film qui parlait de l’ossuaire. Quand nous sommes sortis de l’ossuaire nous avons vu un cimetière où il y avait 900 000 morts. Nous aurons fait la pause midi. Nous sommes partis visiter le fort de Douaumont. Après nous sommes allés visiter le Mémorial. Puis, nous sommes repartis de nouveau pour 4 heures de route.

Antoine et Sasha

Verdun

Pendant notre séjour à Verdun, nous sommes allés au village de Fleury. Il y a eu énormément d’obus, d’une profondeur de 4 à 6 mètres. Puis on a observé de près une statue d’un poilu et on a vu la chapelle qui permet aux proches des soldats de se recueillir. La bataille de Verdun a duré 10 mois en 1916. Ils ont pris Verdun pour aller vers Paris, la capitale. Verdun est la ville la plus fortifiée de France. On a aussi vu la statue du lion de l’armée bavaroise. La bataille de Verdun a commencé en hiver 1916. Ensuite, nous sommes allés visiter l’ossuaire de Douaumont ; la tour fait 46 mètres de hauteur. Dans le cimetière, il y a 500 tombes musulmanes, il y a aussi 15 000 tombes et 16 000 morts Français. C’est le plus grand cimetière français. PAX = nom en latin qui signifie paix. Ils ont mis 12 ans pour construire l’ossuaire. Dans le fort de Douaumont, il n’y avait pas d’électricité, ils dormaient sur des lits en bois et s’éclairaient avec des bougies. Ils devaient faire leurs besoins dans des trous. La bataille a duré 300 jours et nuits. Il y avait à peu près 1 000 morts par jour. Leur devise était «on ne passe pas ! ». La guerre a fait 300 000 morts Français et Allemands. A la fin de la journée, nous sommes allés dans les tranchées qui étaient en zigzag pour se défendre des obus.

Emile et Mathis

Verdun, les élèves racontent…