Des contes et des histoires en 6A.

Les vilaines sorcières subissent une grave injustice. Sous prétexte qu’elles ont des verrues pleines de poils et mangent les petits enfants, elles ne parviennent pas à trouver l’amour. Heureusement, certains chevaliers ont les idées plus larges. Ou alors, ils sont tellement bêtes qu’ils ne remarquent pas la différence entre une magnifique princesse et une sorcière hideuse. Ou alors, ils aiment les verrues. Quoi qu’il en soit, la vilaine sorcière sera-t-elle enfin heureuse ?

 

 

Des contes et des histoires en 6A.