MADELEINE EHRHARD

Madeleine Ehrhard, née le 16 janvier 1751, à Molsheim, est une maîtresse couturière, intelligente et pieuse. Louis Kremp trouve chez cette paroissienne la collaboratrice qu’il cherchait.

À 29 ans, elle répond à son appel et voue sa vie et son bien à Dieu et aux enfants pauvres. Elle réunit chaque jour les fillettes dans son atelier de couture. Elle leur enseigne les premiers éléments du catéchisme, les entraîne aux travaux d’aiguille et les initie à la lecture, à l’écriture et au calcul. Elle réussit à s’associer six compagnes animées du même esprit de charité.

Aidé par son cousin, l’Abbé Hurstel, professeur au Collège de Molsheim, le P. Kremp initie ces maîtresses improvisées au savoir élémentaire et aux règles de la pédagogie et leur explique les vérités de la foi. Leurs premiers engagements se situent en 1783 : il ne s’agissait alors pas encore de vœux, mais d’une Promesse de fidélité renouvelée chaque année.

Madeleine Ehrhard meurt le 19 février 1794. La Révolution qui a vu la dispersion de la congrégation n’est pas encore terminée. Mais en 1800, toutes les sœurs survivantes de la première communauté se retrouvent autour du P. Kremp pour la renaissance de l’association.

 

ehrhard.jpg