Instant poétique

Les élèves inscrits au printemps de l’écriture ont poursuivi leur exploration de l’univers poétique et peu à peu, leurs mots ont créé de très belle images.

Nous vous laissons vous plonger dans leur labyrinthe poétique :

En photo mise en avant, le calligramme d’Alice et Yoana réalisé en visio un dimanche après-midi…

Le sommeil

Quand je m’endors je m’envole

Je suis comme enfermé sous le sol.

Enfermé dans plein de couloirs

Moi et moi seul perdu dans le noir.

Je zigzague pour retrouver mon chemin

Mais mon destin n’a pas de fin.

Encore un pas en arrière

Et je ne serais plus où est devant et derrière.

Je n’ai plus qu’un dernier espoir

Fouiller et chercher dans ma mémoire.

Grâce à cela je pourrai retrouver enfin

Quelque chose que l’on appelle la fin.

Gautier

Le ver du labyrinthe

Dans le labyrinthe, un ver est tout vert.

Il se camoufle dans le feuillage de lierre.

Sur la route, il y a un escargot.

Qui monte sur un joli petit vélo.

Et renverse malheureusement le ver.

L’écureuil arrive pour sauver le ver.

Il le ramène dans sa cabane de verre.

L’écureuil va gronder l’escargot.

Dans le labyrinthe.

L’escargot rentre dans sa maison de lierre

Celui-ci invite le petit ver.

Il lui présente des excuses et de l’eau.

Le ver a pardonné l’escargot.

Cette bête est amie avec le ver.

Dans le labyrinthe.

Daniel et Léonard

Les mésaventures d’une grenouille

La grenouille arriva en un bond

Son voyage était beaucoup trop long

Mais, malheur, un gros nid de frelons

Elle eut peur et s’enfuit tout en rond

Elle se recacha sous un vert gazon.

Mais les frelons l’ont déjà rattrapée

Donc elle eut l’idée d’aller dans un pré

Elle s’est masquée dans les grandes tiges de blés

Elle y trouva des petites paires de clés

Elle se fait manger par un perroquet.

Laureen, Marie-Kanelle et Camille

Le labyrinthe du malheur

Dans le labyrinthe, il y des craintes

Je te promets il y a des liens

De toute façon, il n’y a que des plaintes.

Dans ce labyrinthe, il y a des teintes

Il y a que le malheur dans cet endroit

Sombre et noir du malheur tout sauf le bonheur.

Soudain, un rayon se lève de toutes les couleurs

Un acteur qui chasse le malheur

Et qui raconte le bonheur.

Ruben, Juan et David

Minotaure

Je me crois le plus fort je ne suis qu’un Minotaure.

La mythologie m’a créé  j’y suis né.

J’ai fui Thésée pour ne pas me faire tuer.

Dans ce couloir du malheur, j’ai échappé à la mort.

Au fond de ce dédale il m’a retrouvé,

Du combat acharné une clameur est montée

Une de ses flèches m’a transpercé.

Je suis tombé dans les bras de Morphée !

Paul, Lenny et Adam

Le ciel étoilé

Coincée dans un labyrinthe enchanté

Dans le ciel enneigé j’entends chanter

La lune éclairée et ses étoiles par milliers

Pour trouver la clé il faudra y veiller.

Je suis seule dans un parterre de fleurs colorées

Dans ma bulle j’entends les cloches sonner

Ce soir les étoiles m’ont bien éclairé

La légende  raconte que je vais rester bloquée.

Lilou et Julie

Casse-tête

Perdu dans une forêt sombre et hantée

Comment s’en débarrasser une bonne fois pour toute

Et pour cela, il te faudra suivre ta route

Ça y est, la terreur est enfin semée.

Pour t’échapper de la forêt inhabitée

De la bonne volonté il te faudra

Un animal sauvage venant du Panama

T’offrira la forêt si tu l’as respectée

De la patience, il te faut pour pouvoir le dompter

Et pour cela il te faudra des doigts de fées

Comptez maintenant sur votre imagination

Enfin, on a trouvé la clé de nos soucis

Peux-tu rire à cette histoire enfin finie

Soulagés cette histoire se termine enfin !

Eloïse et Lou

La course vitale

Dans ce labyrinthe désemparé

J’ai rêvé de coussin et de mon lit

J’essaye de sourire, sans soucis

On va pouvoir s’en sortir, je le sais.

Je souris, quand la vie me réjouit

Il y a très peu mais de beaux progrès

De ces murs, je suis bientôt sorti.

Ça me fait du bien d’humer cet air frais

Dans mon rêve, j’ai choisi et fini

Je n’ai plus soif et faim et ça me plaît

J’ai réussi mon aventure ici.

Manel et Rose

Le labyrinthe hanté

Le labyrinthe caché est hanté avec

Les monstres qui ont peur d’être pris un piège?

Merlin l’enchanteur a ensorcelé les grands

Et majestueux chevaliers emprisonnés.

Si vous trouvez la clef du trésor enfermé

Il vous est revenu et vous aurez gagné

Vous serez libéré du labyrinthe hanté.

Attention il faudra affronter la fin de

L’étape du labyrinthe oublié si vous

Etes apeuré, fuyez car l’épreuve du grand est

Arrivée, danger! On vous suivra tout le

Temps pour l’éternité vous serez pourchassés

Si vous restez coincés vous n’aurez pas le choix

D’y rester encerclés par les chevaliers.

Zahra et Inês

La petite planète bleue

Les planètes sont majestueuses

Viens avec moi, ne sois peureuse

Si tu ne veux pas venir, c’est ton choix

Mais en tout cas, tu peux croire en moi

Cet espace n’est pas aussi grand que ça.

L’espace n’est pas un labyrinthe

C’est noir, la lumière est éteinte

Ton but très précis est de l’atteindre

Viens avec moi, tu n’as rien à craindre

Ton chemin sera bien illuminé.

Par l’étoile de ton coeur, viens suis moi

En tout cas, je crois en toi et en ta foi

Tu es une petite planète.

Mais je t’aime comme tu es ma chère

Tu seras une grande planète

Affronte ton destin en face de toi

 Ludivine et Chloé

La reine noire

Il était une fois, une reine noire

Qui avait beaucoup de pouvoir

Elle était bloquée entre de larges murs

C’était horrible, c’était comme une torture

Elle ne pouvait absolument rien voir.

Elle était comme coincée dans un grimoire

Mais il lui restait un peu d’espoir

Les murs étaient plein de fissures.

Elle n’avait plus du tout de mémoire

Elle sauterait bien dans un miroir

Elle ne sortira jamais c’est bien sûr

Partout, elle cherchait son armure

Elle était toute seul dans les couloirs.

Jasmine et Touana

Instant poétique