Pour en savoir plus sur les mineurs isolés

Théo est bénévole au centre Bernanos pour une année. Ayant rencontré le Père Thomas Wender à Taizé il y a quelques mois, il a été séduit par ce qui se vit à Strasbourg pour aider les mineurs isolés et, malgré la barrière de la langue (Théo est allemand et ne parlait pas du tout Français) il a offert ses services pour participer à l’oeuvre des 300 bénévoles du centre. Mardi 10 décembre, il est venu rencontrer les lycéens de Sainte-Anne pour leur parler de ces jeunes, de leur parcours, souvent très douloureux pour fuir la guerre ou la pauvreté, quittant pour cela ceux qu’ils aiment et ne sachant pas ce qui les attend. Il nous a raconté les difficultés administratives qu’ils rencontrent en arrivant en France et comment ils leur faut patienter de longs mois sans aucun recours et dans l’incertitude. Il nous a aussi parlé de son expérience, du sens de sa démarche au service de ces jeunes. Nous voulons remercier Mme Burckel qui a assuré la traduction avec le dévouement et la gentillesse que nous lui connaissons.

Et merci à Théo grâce à qui nous avons mieux compris ce que vivent les mineurs isolés lorsqu’ils partent de la pays et arrivent ici.

Rencontre avec Theo

Pour en savoir plus sur les mineurs isolés