Conte de Noël

Compte-rendu de l’après-midi conte

Mardi après midi, la mère d’un élève est venue nous raconter des histoires ( rites, légendes ) d’Alsace.

Nous avons appris les habitudes alsaciennes.

1) Le sapin était suspendu à cause des rongeurs qui grignotaient les pommes de l’arbre.
2) A l’époque, ils mettaient des pommes sur le sapin en rappel d’Adam et Eve ( l’arbre de la tentation.
3) Le bretzel est un signe d’amour, plus le bretzel était grand plus l’amour GRAND!

Ce qui nous a plu, c’est que nous avons appris beaucoup de choses. Par contre, ce qui nous a déplu, c’était qu’on avait mal aux fesses car le sol était dur!!!

Emeline et Sixtine

Un après-midi, la maman de Julien a eu la gentillesse de venir nous raconter des contes, mythes et légendes d’Alsace. Une fois terminé, on a mangé un goûter de Noël.

Autrefois le pain d’épice était très rare. Pour prouver leur amour, les hommes devaient donner à leur fiancé un bretzel. Plus le bretzel était grand, plus leur amour était grand. Le 31 décembre, à minuit, les animaux parlaient et si quelqu’un écoutait leurs conversations, ils tombaient morts.

Ce qui m’a plu, c’était le conte de la Saint Nicolas.

Noam et Noah

La maman de julien est venue. Elle nous a raconté les traditions alsaciennes, elle nous a expliqué ce qui s’est passé avec un boucher, le Père Fouettard et le Saint-Nicolas. Et comment on dit le Saint-Nicolas (Chistkindel). On avait un goûter.

En Alsace, les bretzels sont une tradition. Cela signifie l’ amour. Il y a une statue enfermé dans la cathédrale de Strasbourg qui est Sainte-Barbe.

Ce qui m’a plu c’est quand la maman de Julien nous a raconté ce qui s’est passé avec Saint-Barbe et le goûter.

Victor Nabil

boissons

menu

Conte de Noël