Un transport éco-mobile

Nous l’avions déjà évoqué alors que nous commencions à travailler sur ce projet.
Aujourd’hui, nous avons déposé la maquette à l’inspection académique.
Résultats le mercredi 31 mai. L’attente va être interminable.

En attendant, retrouvez les grandes étapes du projet qui a mobilisé la matière grise de tous nos élèves de CM assistés des 6èmes de la classe de Monsieur Mattern. Ce fut un formidable travail d’équipe.

1. Découverte du défi

Nous sommes tout de suite emballés par le projet. Nous viennent immédiatement des idées de transport. Mais, nous avons tendance à aller trop vite. Il y a des contraintes, de nombreuses contraintes.

2. Le cahier des charges

Nos enseignants nous aident à lister les contraintes et à reprendre chaque mot du défi :

Nous devons imaginer un moyen de transport éco-mobile c’est-à-dire :

 Nous listons les moyens de transport.
 Nous listons les énergies renouvelables.
 Les matériaux recyclables.
 Les matériaux respectueux de l’environnement.

3. Premières Idées

A deux puis en groupe, nous imaginons un prototype. Nous devons faire un schéma qui nous permettra de convaincre nos camarades que notre idée est à la fois la plus ingénieuse mais aussi la plus respectueuse des contraintes données.

4. Présentation des projets et choix

Quand les projets sont présentés, nous nous rendons compte que nous ne sommes partis dans des directions très différentes et que nous avons beaucoup de mal à choisir le projet le plus réaliste. Nous sommes tous convaincus que notre projet est le plus audacieux.

5. Intervention de classe de 6ème

Nos enseignants nous proposent de nous en remettre à l’avis d’une classe de 6ème de l’école qui auront à charge de sélectionner le projet pour lequel un prototype sera réalisé.
C’est le téléphérique fonctionnant avec l’énergie hydraulique qui est finalement choisi. La classe nous propose même de réaliser le système pendant le cours de technologie.

6. Réalisation de la maquette du paysage

C’est le moment le plus enthousiasmant. Nous revenons avec des sacs pleins de mousse, de cailloux, des bouteilles plastiques. Chaque jour, la maquette avance un peu plus et comme nous ne sommes pas très en avance, heureusement que nous nous sommes partagés le travail.

7. Mécanisme hydraulique

La force de l’eau de la mer fait tourner un moulin qui recharge les batteries de la mini-centrale et qui entraîne la poulie qui fait déplacer la cabine du téléphérique.

Un transport éco-mobile