Notre Jardin commun

« Nous sommes locataires de ce monde »

Jeudi 25 février 2015, la Fraternité d’Abraham* a dressé sa tente, pour une halte d’un jour, à l’école Sainte-Anne. Francis, Abderrahmane, Monique, Dorah, Jean-Robert, Jilani, Gérard, Odile… Autant de noms, autant d’histoires, de cultures et de traditions bien diverses. Et pourtant, c’est la même certitude qui les anime : le sentiment profond que nous sommes tous frères, membres d’une même famille, parce qu’ayant tous le même Dieu et Père et parce que vivant tous, en fin de compte, sous le même toit. Et justement, cette année, ils nous ont parlé de cette maison commune, de ce Jardin commun, celui que le Créateur nous a confié et que nous avons tant de mal a préservé : la Terre. Chacun l’a dit à sa manière, avec ses mots, avec sa foi. Chacun a raconté son lien à la nature, aux animaux, comme à tout ce qui existe sous le ciel. Chacun a raconté les traditions et les rites de sa religion qui tous manifestent l’origine divine et la nature sacré de toutes choses. Une invitation à poser sur notre monde un regard plein de respect et reconnaissance.

Témoignage de Niélé, élève de 3e

« Plusieurs représentants des principales religions monothéistes, Islam, judaïsme et christianisme étaient présents. Ils nous ont parler des liens entre la religion et l’environnement. Chacun d’eux a lu un passage du livre sacré de sa religion où il est question de la Création. Ces extraits étaient très ressemblants et exprimaient le même message : nous ne sommes pas les maîtres de la terre, nous en sommes seulement les «locataires». Il faut donc en prendre soin. Les participants ont insisté sur le fait qu’il ne fallait pas opposer la science qui est fondée sur l’observation des faits et la religion qui concerne les questions existentielles que l’homme peut se poser. Si chacun fait un petit effort pour préserver notre « Jardin commun », nous pourrons garder la planète propre et saine. »

Témoignage de Jérémy et Noé, élèves de 4e

C’était bien que des membres des différentes religions viennent à Sainte-Anne pour parler du problème du réchauffement climatique et pour dire que, à travers toutes ces religions, l’idée reste la même : il est nécessaire de préserver la nature.

Témoignage de Lucie et Mélisa, élèves de 4e

Les membres de la Fraternité d’Abraham nous ont également dit que nous devions respecter la planète et que nous, les plus jeunes, nous étions leur avenir, que nous devions tous être unis et nous ne devions pas faire de différence entre nous.

Témoignage de Matéo et Louis, élèves de 4e

Jilani, un représentant musulman, nous a raconté que, lorsqu’il était enfant, dans le jardin de son père se trouvait un figuier qui poussait près du chemin et les gens se servaient en passant. Cela le fâchait et il ne comprenait pas pourquoi son père laissait faire. Alors celui-ci lui a expliqué que c’est Dieu qui permettait que le figuier pousse et produise des fruits et que la création était à tout le monde. Cette leçon a beaucoup marqué Jilani et il nous a dit que que ce figuier était encore debout, aujourd’hui, malgré les intempéries et le temps et que c’était pour lui un beau symbole.

Témoignage de Louis, élève de 4e

Dans l’islam, le croyant est soumis à Allah et doit toujours le remercier pour la nature en se prosternant. Le jour du Shabbat, le croyant juif prie Dieu et le remercie en songeant à la Création du monde. Musulmans, juifs et chrétiens croient en un Dieu unique qui a créé la nature.

Témoignage Kim, Sarah et Guillaume, élèves de 4e

Nous avons appris que Dieu ne nous a pas donné ce monde, mais qu’il nous l’a confié. Nous sommes les jardiniers de ce monde.

Témoignage de Secil, élève de 5e

J’ai beaucoup aimé cette rencontre avec la Fraternité d’Abraham car j’ai appris beaucoup de choses. A partir de maintenant, je vais essayer de ne pas polluer la Terre et de ne pas gaspiller l’eau.

Témoignage de pablo, élève de 5e

L’heure que j’ai passée avec eux était super car les histoires qu’ils nous ont racontées nous ont fait réfléchir.

Témoignage de Eray, élève de 5e

Je ne savais pas que, faire du mal à un animal, c’était faire du mal à Dieu. J’ai beaucoup aimé cette rencontre.

Témoignage de Hanifa, élève de 5e

Abderrahmane est musulman et nous a expliqué que tout ce qu’il y a sur la Terre c’est Dieu qui l’a créé pour nous et que nous devons absolument respecter la nature, plantes ou animaux. Cela veut dire, par exemple, qu’une personne qui pratique sa religion mais traite mal son animal de compagnie n’a pas de place au paradis. Au contraire, même une personne qui ne pratique pas la religion, mais qui respecte la nature et traite bien les animaux, celui-là a sa place au paradis.

(…)

Au début, je me suis dit que ça allait être trop nul parce qu’on allait parler d’écologie. Mais en faite, c’était très intéressant.

Témoignage de Martin, élève de 6e

Nous avons découvert de très beaux textes issus des livres des différente religions.

Témoignage de Noa, élève de 6e

Les trois religions monothéistes ont beau être différentes, elles portent le même regard sur la nature. Au fond, c’est la même énergie que j’ai ressenti pour sauver la planète.

Témoignage de Henri, élève de 5e

Cette rencontre était très intéressant et nous a permis, peut-être, de changer le destin de la Terre. Mais pour cela, il faut que tout le monde y mette du cœur. Si chacun fait un petit effort, cela peut tout changer. Dommage qu’on n’ait pas plus souvent l’occasion de ce genre de rencontre.

Notre Jardin commun

*  Née en janvier 2008 à Strasbourg dans le quartier du neudorf, la Fraternité d’Abraham est constituée de membres des traditions catholique, juive, musulmane et protestante et oeuvre pour le dialogue interreligieux. En savoir +

Notre Jardin commun