Variations sur la Joconde

photoC’est un thème rebattu en artspla. Mais lorsqu’on le décline en une série d’exercices rapides au feutre, on peut renouveler le genre et le résultat n’est pas, vous allez voir, sans intérêt. Dessiner la peinture est un moyen très efficace de la faire découvrir, d’ouvrir le regard à ce qu’on avait pas aperçu d’abord, de faire prendre conscience à l’élève de l’unité du tableau où sujet et fond sont inséparables. Par exemple, dans le cas de la Joconde, la plupart des élèves ont avoué n’avoir jamais vraiment regardé le paysage à l’arrière plan. Dans un premier temps ils disposaient de cinq minutes pour «dessiner» une reproduction du chef-d’oeuvre de Léonard de Vinci projetée sur l’écran sans autres formes de consignes ni d’explications. L’observation du résultat a permis de mettre en évidence la plupart des difficultés auxquelles on est confronté dans ce genre d’exercice : le problème de prise en compte du format de la feuille, la question des proportions, autrement dit celle de l’occupation de cet espace, le problème aussi du temps très restreint qui contraint à aller à l’essentiel en indiquant les grandes lignes directrices et les grandes masses. Le problème de l’outil était également posé : outre le fait qu’on ne peut pas l’effacer, ce qui contraint l’élève à faire avec ses erreurs, le feutre n’a rien à voir avec le pinceau du Maître et il faut trouver une «écriture» qui s’approche quelque peu du modèle. Dans un second temps les élèves avaient une vingtaine de minutes pour dessiner à nouveau la Joconde, en tenant compte, bien entendu, des remarques faites auparavant, mais avec un contrainte supplémentaire : ne pas se servir de la ligne et du trait. Après un temps d’étonnement et d’interrogation, les élèves ont trouvé par eux mêmes d’autres manières de procéder : travailler avec les ombres et les lumières, rendre tout d’emblée les volumes, travailler à la manière des pointillistes ou bien au contraire simplifier les  masses et en réduisant les valeurs, etc. Dans un troisième temps, les élèves ont pu s’adonner à une interprétation libre de la Joconde.

Bref, un travail riche qu’on vous livre ici pêle-mêle…

Voir l’album complet…

Variations sur la Joconde