Pourquoi tu cries comme ça ?

Munch_93-22acbPour quelle raison l’étrange personnage qu’Edward Munch peint et dessine entre 1893 et 1917 pousse-t-il ce cri infini et comme suspendu dans le temps et l’espace et dont l’onde semble se propager dans le tout le paysage en d’angoissantes et pathétiques courbes ? Dans un extrait de son journal daté du 22 juillet 1892, l’artiste expressionniste norvégien évoque un épisode qui a, de toute évidence, inspiré son oeuvre :

« Je me promenais sur un sentier avec deux amis — le soleil se couchait — tout d’un coup le ciel devint rouge sang je m’arrêtai, fatigué, et m’appuyai sur une clôture — il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir de la ville — mes amis continuèrent, et j’y restai, tremblant d’anxiété — je sentais un cri infini qui se passait à travers l’univers et qui déchirait la nature. »

Pourtant, cette confidence ne nous donne pas la clé du mystère, la raison profonde de ce cri : Que voit-il ? A quoi songe-il exactement ? La cause de son effroi se situe-t-elle dans la « hors-champ » de l’image ? Est-ce nous qui l’effrayons ? Ou bien s’agit-il d’une crainte imaginaire née d’un esprit tourmenté ? Est-ce la prémonition des drames qui déchirerons l’Europe et le monde dans la première moitié du XXe siècle ?

Libre à nous, spectateurs, d’interpréter ce cri à notre manière. C’est à quoi se sont essayés les élèves de 5ème et voici quelques uns de leurs travaux…

Pourquoi tu cries comme ça ?